Fenoamby : L’homme-orchestre qui a su marier le reggae, le soucousse et la musique traditionnelle malgache

« Sans musique, la vie serait une erreur » disait Nietzsche. Un adage que Fenoamby a fait sienne et qu’il continue à partager avec son audience depuis des décennies.

Auteur et compositeur, Paul Marius Fontaine alias Fenoamby est originaire du Nord-Est de Madagascar. Né à Ampanefena situé entre Sambava et Vohémar, Fenoamby grandit dans ce village où on cultive la vanille, le café et le riz. Son unique distraction hors du travail se trouve dans la musique : il apprend divers instruments malgaches comme le kabossy, la valiha et le marovany mais aussi la guitare, l’harmonica et l’accordéon.

En 1982, Il quitte Madagascar pour rejoindre une partie de sa famille à la Réunion. Il ajoute alors à son regitstre déjà fourni le Maloya de l’île de la Réunion et le rock zoulou sud-africain. Il forme alors le groupe Fenoamby en 1989.

Avec cinq albums à son actif, Fenoamby se fait très vite une réputation dans tout l’océan Indien, et poursuit une carrière internationale en s’installant en France en 1998.

Son style unique marie la musique traditionnelle malgache aux autres influences musicales qui ont alimenté son parcours. Ce mélange des genres se retrouve dans ce morceau-ci intitulé Alako :

Ce style qui sort de l’ordinaire se reflète aussi dans son nom de scène. En malgache, Fenoamby signifie phénomène hors du commun comme on appellerait un aigle à deux têtes, un mouton à cinq pattes ou une main à 6 doigts.

Entouré de cinq musiciens, un batteur, un percussionniste, un bassiste, un joueur de claviers et de valiha, et un accordéoniste-saxophoniste, avec le kabossy, Marius Fontaine n’a pas son pareil pour lancer la transe du salegy. Et quand chacun a bien transpiré, ses mélodies savent alors faire résonner la nostalgie et évoquer les magnifiques et gigantesques paysages de Madagascar.

Fenoamby sait se fondre dans un projet musical collectif et adapter son art à celui d’autres artistes.

Ils intègrent le projet Madagascar All Stars qui regroupent les têtes d’affiches malgaches tels que Régis Gizavo, Justin Vali, Olombelo Ricky, Dama et Erick Manana.

La particularité de ce projet est que chaque membre, dans son style bien à lui, promeut le même objectif : valoriser la musique malgache. Dans ce collectif, Fenoamby apporte sa maitrise du kabossy et la musique du Nord-Est quand Régis Gizavo représente la musique du Sud, Justin sa science de la valiha, Olombelo ses percussions, Dama et Erick Manana leurs guitares.

En solo, le fil conducteur de la musique de Fenoamby est pourtant bien la joie de vivre et cette joie, le groupe sait mieux que quiconque comment la communiquer au public lors de ses concerts.

Les participants à l’évènement de Zama-Aix 2016 pourront partager en direct cette joie de vivre communicatrice car Fenoamby sera l’un des principaux animateurs du concert Best of Zama avec The Dizzy Brains et Gwen Rakotovao le 10 Juillet 2016.