Nanta Péguy Ratovonjanahary
Catégorie « Humanitaire »

Née à Ihosy en 1980, Nanta est diplômée en Droit (Bac+4 Cntemad). Ancienne journaliste à Madagascar, en presse écrite (Les Nouvelles) et radio (MBS et BBC Afrique), elle a été responsable d’un mouvement de jeunes catholiques à Fianarantsoa. Arrivée en France en 2005, elle a travaillé en tant qu’assistante juridique et a été membre de plusieurs associations. Maman de deux enfants, Nanta a profité de son congé parental pour lancer en 2015 une exploitation agricole à Fianarantsoa. L’exploitation, gérée à distance, fait vivre trois familles. En parallèle, Nanta a initié début 2017 un projet de Musée du Betsileo qu’elle souhaite ouvrir à Fianarantsoa.

Pourquoi un musée ?

> Intérêt culturel

Le patrimoine betsileo est peu préservé et encore moins mis en valeur. A Fianarantsoa, ville de 150 000 habitants, il n’y a qu’un seul musée, le musée universitaire Faniahy. Un second musée ne serait pas de trop.
En plus de proposer une collection permanente d’objets et de photos, ce futur musée du Betsileo comportera un espace susceptible d’accueillir des expositions temporaires consacrées à des artistes locaux (peintres, photographes, sculpteurs, etc.).
Certes, dans la situation actuelle de Madagascar, on pourrait être tenté de croire que la préservation du patrimoine n’est pas une priorité comparée aux urgences sanitaires, alimentaires… Or, je suis convaincue du contraire. A l’instar de l’Unesco, il me semble fondamental de placer la culture au cœur du développement.

« Connaître son passé pour mieux aborder l’avenir« .

Dans cet esprit, ce musée sera un lieu qui gardera vivants la mémoire et le patrimoine matériel et immatériel de cette région.

> Intérêt économique

Ce musée permettra de créer des emplois directs et indirects afin d’œuvrer au développement local.

  • Emplois directs : Au démarrage du projet, 4 postes seront créés : un directeur/conservateur, un agent d’accueil et deux gardiens (jour/nuit).
  • Emplois indirects : Ce musée ambitionne de figurer parmi les lieux à voir à Fianarantsoa, ce qui étoffera l’attrait touristique de la ville. Et cela contribuera à renforcer l’activité économique (hôtellerie, restauration, artisanat).